La cigarette électronique comme aide au sevrage tabagique

cigarette electronique patch nicotine

La cigarette électronique comme aide au sevrage tabagique

Avec un débat qui ne cesse de prendre de l’importance, la question du sevrage tabagique et de la cigarette électronique est au cœur de toutes les discussions.

Il y a encore quelques temps l’utilisation de la cigarette électronique était pointée du doigt et présentait des risques notoires pour la santé. Récemment la magazine 60 millions de consommateurs en a fait sa une, démontrant l’existence de substances cancérigènes. De nos jours et malheureusement, de nombreux produits de consommation courante comportent des substances cancérigènes, le tout est de savoir quel est le seuil de dépassement et les risques majeurs pour la santé que cela peut entrainer.

e-cigarette et sevrage tabagiqueDepuis plusieurs années déjà, les États-Unis qui ont quelques années d’avances sur le thème de la e-cigarette ont fait remonté toute une batterie d’informations scientifiques qui démontrent, d’une manière générale, le faible seuil de substances cancérigènes consommées dans une cigarette électronique en comparaison bien sur à celles contenues dans une cigarette classique. Même si il y a encore beaucoup de travail a réaliser pour régulariser ce marché et mieux le contrôler en terme de fabrication, il y a fort à parier que la e-cigarette se généralise de plus en plus en raison de sa toxicité moindre à celle du tabac et bien sur de l’économie substantiel que ce cela représente.

La nicotine contenue dans le e liquide pour l’aide au sevrage tabagique

Ce qui a fait débat ces derniers mois c’est aussi la nicotine contenue dans un flacon e liquide et sa vente libre. Outre la question de savoir à qui ce marché devrait revenir (pharmacies, buraliste,…) c’est surtout l’impact sur la santé qui a été discuté et récemment une nouvelle étude de l’Université d’Auckland vient bousculer bon nombre d’avis contradictoires qui jusqu’à maintenant démontraient que l’utilisation de la e-cigarette et de e-liquides dosés en nicotine n’était pas une aide au sevrage tabagique. Cette étude prouve le contraire. En effet, après 3 mois de test auprès de plusieurs groupes de fumeurs souhaitant arrêter le tabac, la e-cigarette remporte la palme en termes de résultats positifs (voir la cigarette électronique au moins aussi efficace que les timbres nicotiniques).

Cette nouvelle étude va t-elle permette d’aborder les discussions différemment concernant l’avenir du marché de la cigarette électronique ? L’Europe qui devait statuer sur le sujet ce 9 septembre a décidé de reporter au 5 octobre….à suivre.

 

  • Pingback: Cigarette electronique une méthode de se...()

  • hervé

    cela fait 2 semaines que j’utilise la e-cigarette (une sedansa leo pro) avec l’intention, dès le départ, de diminuer de moitié puis plus ma consommation de cigarettes (15 par jour environ) ; dès le 1er jour de la e-cig, j’étais à 1 cigarette ; puis à 2 le 2me jour ; et une seule par jour ensuite (voire 0 parfois ; je n’en reviens tjs pas de la facilité avec laquelle ce résultat se fait, et ne cesse de faire la promotion de ce petit miracle de technologie autour de moi.
    Hervé

  • Pingback: La cigarette électronique rend-elle les jeunes accros à la nicotine?()