Cigarette électronique : vaper du cannabis c’est pour bientôt ?

cigarette electronique cannabis

Cigarette électronique : vaper du cannabis c’est pour bientôt ?

cigarette electronique cannabis
Kanavape, la nouvelle cigarette électronique au cannabis qui fait grand bruit.

C’est en tout cas ce que s’apprête à lancer une entreprise française, Kanavape. Mais attention disons-le tout de suite, cette cigarette électronique au cannabis à l’objectif d’être légale car elle ne contiendra pas de THC, mais d’autres cannabinoïdes sans risques pour la santé.

Une vapoteuse au cannabis à usage médical

Vaper du cannabis sera donc bientôt possible, avec une e-cigarette bien spéciale. En effet, celle-ci utilisera principalement du CBD et ne gardera pas tous les composants du cannabis. Mais qu’est-ce que le CBD ? Le CBD fait parti des 80 cannabinoïdes présents dans une plante de cannabis. Le plus connu des cannabinoïdes est le THC (Tetrahydrocannabinol). Bien célèbre car il a un effet euphorisant et psychotique. C’est ce que les gens recherchent principalement lorsqu’ils ont un usage récréatif du cannabis.

À l’inverse du THC, le CBD n’a pas d’effet euphorisant et surtout possède de nombreux effets thérapeutiques exploitables. Le CBD n’a quasiment pas d’effets secondaires comparé au THC et permet selon ses concepteurs de ‘lutter contre le stress, l’anxiété et apporte les bienfaits de la relaxation’. L’objectif de la société est de répondre à un besoin, celui du marché du cannabis thérapeutique.


KanaVape: le créateur de la e-cigarette au… par LEXPRESS

L’e-cigarette au cannabis comme alternative aux comportements à risque

En effet, Antonin Cohen, l’un des instigateurs du projet a révélé à nos confrères de Vice, qu’il est parti du constat que beaucoup de gens avaient un comportement à risque avec le cannabis. En consommant notamment le cannabis mélangé avec du tabac par le biais d’une combustion classique. L’entreprise KanaVape a donc voulu, grâce à la cigarette électronique, proposer la même alternative aux consommateurs de cannabis qu’aux fumeurs. Selon l’entreprise, le meilleur moyen de délivrer des cannabinoïdes pour les patients est sans doute la vaporisation car elle comporte plusieurs bénéfices. Tout d’abord, il n’y a pas de combustion, il n’y a pas non plus de matières nocives et comme pour la cigarette électronique classique, on reste assez proche de la gestuelle du fumeur.

Après plusieurs années de recherche et développement pour s’assurer de la non-nocivité du CBD, KanaVape souhaite proposer les effets positifs du cannabis sans les effets négatifs. L’objectif des concepteurs du projet est d’aider, grâce à ces molécules, les gens qui souffrent de maladies graves, avec une solution à la fois ‘naturelle, légale et innovante’.

Un e liquide sous forme de cartouche d’huile au CBD

clearomiseur et batterie kanavape
Le clearomiseur et la batterie Kanavape

Le CBD, le cannabinoïde sélectionné par l’entreprise, est issu du chanvre. En effet, plus que la Marijuana, l’autre célèbre variété de cannabis, le chanvre est naturellement riche en CBD. La société utilise du chanvre produit dans le sud de la France, en République Tchèque et en Espagne. Pour extraire le CBD du chanvre, plusieurs étapes sont nécessaires. Au final, cela donne une huile de chanvre qui contient des principes actifs et bien sûr du CBD, qui est ensuite mise sous forme de cartouche prête à être vaporisée.

La e-cigarette au chanvre déjà menacée d’interdiction ?

Malgré les déclarations des dirigeants de l’entreprise quant à la légalité de la cigarette électronique au chanvre, la commercialisation prochaine de Kanavape commence à faire des vagues. Si bien que l’on se pose aujourd’hui des questions sur la mise en marché du produit.

Et pour cause, Marisol Touraine, la ministre de la santé, s’est exprimée très clairement sur le sujet. Elle a déclaré sur RTL : ‘Je suis opposée à ce qu’un tel produit puisse être commercialisé en France’. La ministre argumente en précisant qu’un produit comme Kanavape ‘constitue une incitation à la consommation de cannabis’. La détermination de la ministre de la santé semble très claire, car elle explique avoir demandé à ses services de bien étudier la situation légale de ce produit et envisage de saisir le juge dans le but de faire interdire la commercialisation de cette cigarette électronique au cannabis.

Néanmoins, Antonin Cohen, un des deux concepteurs de la Kanavape explique que son produit est ‘100% légal’ et qu’elle n’a rien à voir avec un ‘e-joint’ la version e-cigarette du joint. Sans la THC, ce produit n’a pas d’effets euphorisants et psychotiques, il n’a donc aucun usage récréatif. Il est fait pour calmer, relaxer et pour favoriser le sommeil grâce aux vertus du CBD (cannabidiol) rappel Antonin Cohen.

Bilan de Kanavape, la cigarette électronique au cannabis

La position de Kanavape est pourtant assez délicate. En effet, le projet communique sur le parallèle avec le cannabis à la fois pour faire parler et pour toucher le grand public, mais a également besoin de se dissocier clairement de la Marijuana pour rester dans un cadre légal et ne pas être trop vite catalogué comme e-joint. C’est ce subtil équilibre que devra surmonter le projet s’il veut voir le jour. Car, justifiées ou non, les polémiques autour du cannabis sont particulièrement fréquentes en France. Le cannabis est en effet, un sujet qui reste tabou et on a tendance à rapidement caricaturer le débat.

Si bien que la large couverture médiatique dont a bénéficié Kanavape, a suscité dans le même temps de nombreuses critiques. Et pas seulement dans la sphère politique. Plus surprenant encore, parmi des acteurs de la cigarette électronique et même parmi les partisans de l’usage thérapeutique du cannabis.

La confusion entre cannabis et cigarette électronique fait par exemple peur à certains acteurs du monde de la vape. En effet, elle risque de jeter le trouble sur un produit qui permet à de plus en plus de gens d’arrêter de fumer. D’autant plus que le monde du e liquide et de la e-cigarette est déjà régulièrement victime de campagnes de désinformation (fausse alerte Japonaise sur la dangerosité de la cigarette électronique, rumeur sur les virus informatiques liés à la e-cigarette, parti pris de l’OMS… ).

D’autre part, certaines associations favorables à la promotion de l’usage médical du cannabis s’interrogent également sur la Kanavape et mettent en doute son efficacité.

Alors qui croire dans cette histoire ? c’est toujours le plus difficile puisqu’aucun des acteurs n’est totalement neutre. Chacun défend ses intérêts et tente de discréditer avec plus ou moins de sincérité le projet qui pourrait à terme faire de la concurrence.

Une chose est sûre, c’est que sur le plan médiatique l’entrée de cette nouvelle cigarette électronique au e liquide riche en CBD a été particulièrement réussie. Maintenant est-ce que la société arrivera à sortir la Kanavape en Janvier 2015 comme elle le souhaite ? vues les déclarations de la ministre de la santé le pari semble compliqué mais l’avenir nous réservera peut-être des surprises. En tout cas, les prochaines semaines s’annoncent très intéressantes.