Pas de goût e liquide pour les cigarettes électroniques ?

gout e liquide

Pas de goût e liquide pour les cigarettes électroniques ?

Ce n’est pas encore d’actualité mais c’est bien ce qui pourrait arriver. Pour ceux qui ne connaissent pas la e-cigarette, son usage passe par la consommation de recharges e liquide. Via un principe électronique de combustion, le liquide en contact avec une résistance qui chauffe génère la vapeur que l’on aspire ensuite. A l’heure actuelle sur le marché il existe des centaines de saveurs disponibles à la vente, des plus classiques comme tabac et menthe en passant par des goûts plus exotiques comme les fruits et d’autres encore plus originaux tels bubble gum ou caramel.

Ces derniers temps, l’Europe a décidé de ne pas réserver la vente exclusive aux pharmacies, une victoire bien sur pour la communauté des « vapoteurs » et pour tous les acteurs de ce marché qui commercialisent la e-cigarette et les e liquides. Aujourd’hui ce secteur fait vivre des milliers de personnes et les produits sont consommés par plus d’un millions d’utilisateurs en France, de quoi créer des vocations !

Goût e liquide, bientôt la fin ?

gout e liquide
Le goût e liquide va t-il disparaitre ?

Outre le fait qu’une taxe sur la cigarette électronique, comme en Italie, pourrait entrer en vigueur en 2014, les organismes de santé de lutte contre le tabac ont déjà annoncé une restriction sur les cigarettes classiques aromatisées. Cette mesure a pour objectif de rendre le tabac « moins attractif » au regard des jeunes consommateurs notamment. Il pourrait bien en être de même pour le goût e liquide. Même si la e-cigarette n’a pas encore de statut légal spécifique, si elle était classée comme produit du tabac dans le cadre d’une mise à jour de la loi Evin par exemple il y a fort à parier qu’une restriction pourrait impacter la commercialisation de certains produits. De plus, la publicité deviendrait de plus en plus difficile, l’ensemble des contenus internet qui font la promotion de la cigarette électronique pourraient eux aussi disparaître. Difficile d’imaginer un tel scénario, le nombre de contenus publiés sur la toile concernant l’univers de la cigarette électronique est colossal. Les services qui seraient en charge d’un tel travail n’auraient pas à s’ennuyer ! Les conséquences d’une telle mesure serait certainement un énorme chamboulement pour le marché de la cigarette électronique. Est-ce que les consommateurs resteront aussi fidèle à son usage. Les saveurs e liquide sont un des éléments du succès de la e-cigarette…

Il est certain que l’avenir de la cigarette électronique et de son e liquide est en suspens et on a du mal à concevoir que l’Etat va rester un simple témoin de ce marché. Affaire à suivre.