La cigarette électronique rend-elle les jeunes accros à la nicotine?

Jeune femme avec un chapeau utilisant une cigarette électronique.

La cigarette électronique rend-elle les jeunes accros à la nicotine?

Cette jeune femme utilisant une cigarette électronique risque-t-elle de devenir dépendante à la nicotine?
Cigarette électronique et addiction à la nicotine chez les jeunes.

Les dernières études sur les jeunes et l’e-cigarette ont en effet révélé des résultats parfois stupéfiants. Alors, peut-on pour autant parler d’un nouveau risque de dépendance à la nicotine pour les jeunes ? Essayons d’y voir un peu plus clair.

Une passerelle vers la dépendance à la nicotine ?

L’université de San Francisco a réalisé, récemment, une étude d’envergure sur la cigarette électronique auprès de 40 000 collégiens et lycéens. Cette étude révèle que 20 % des collégiens et 7 % des lycéens qui ont testé l’e-cigarette n’avaient jamais fumé avant. Ces jeunes auraient ensuite une probabilité plus élevée de tester une vraie cigarette. Lauren Dutra, qui a dirigé l’étude, va même plus loin, en expliquant qu’il est possible que, pour les jeunes, l’e-cigarette agisse comme une passerelle vers la dépendance à la nicotine.

Pour autant cette analyse fait débat.

Une extrême minorité de jeunes concernés et une dépendance à la nicotine contestée.

Selon Bertrand Dautzenberg, président de l’Office français de prévention du tabagisme, la proportion de non-fumeurs qui essayent l’e-cigarette et qui deviennent fumeurs ensuite est extrêmement faible. Il ajoute que les jeunes concernés sont « des essayeurs de tout, cannabis, chicha, ou cigarettes parfumées ».

On ne peut donc pas prouver que la cigarette électronique favorise la dépendance nicotinique ou le tabagisme.
De plus, comme le souligne Jean-Pol Tassin, chercheur en neurobiologie à l’Inserm, la nicotine seule ne crée pas de dépendance. Il faut l’associer à d’autres produits contenus dans la cigarette classique pour qu’une dépendance se développe.

En conclusion, c’est donc très exagéré de présenter l’e-cigarette comme étant un nouveau risque de dépendance à la nicotine chez les jeunes car aucune étude ne le prouve. Par contre, la prévention auprès des jeunes non-fumeurs doit continuer pour que l’e-cigarette ne devienne pas une étape vers la cigarette « tueuse ».