Recule du tabagisme en France grâce à la cigarette électronique

tabagisme en france - baisse de la consommation

Recule du tabagisme en France grâce à la cigarette électronique

Le journal Les Echos vient de publier un article sur les chiffres 2013 du tabagisme en France. A l’origine de cette étude, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) qui rapporte les statistiques définitives du secteur du tabac sur l’année 2013.

Baisse exceptionnelle des ventes du tabac

tabagisme en france - baisse de la consommationLe chiffre clé de cette année c’est 7,3 % de baisse des ventes de cigarettes. Autant dire que cette baisse est considérable. Les ventes chez les buralistes sur l’année 2013 ont été de 47,5 milliards de cigarettes soit 4 milliards de moins par rapport à 2012. Seul le tabac à rouler progresse de 2,6 %, cela est du bien sur aux différentes augmentations des prix des paquets de cigarettes.

L’OFDT explique que cette baisse serait causée par les augmentations successives des prix du tabac ces dernières années mais souligne dans le même temps que l’expansion de la cigarette électronique y est pour quelque chose.

Cigarette électronique : bonheur et malheur des autres

A l’heure actuelle on compte entre 1 et 2 millions le nombre d’utilisateurs de la cigarette électronique. Les chiffres sont difficiles à fournir précisément en raison des études réalisées sur des panels consommateurs restreints. Un des meilleurs indices pour le moment est d’observer le nombre de boutiques spécialisées qui poussent comme des champignons un peu partout en France.

Avec ces chiffres c’est deux secteurs qui sont touchés. Les pharmacies qui voient leurs ventes de substituts nicotiniques à la baisse et les buralistes bien sur qui ont d’ailleurs fait entendre leur voix, notamment à Toulouse.

Du côté des consommateurs et au delà du facteur santé, beaucoup se sont tournés vers la e-cigarette pour des raisons économiques. En moyenne, substituer sa consommation de tabac par la e-cigarette et des e-liquides revient à diminuer son budget annuel de façon considérable et en ces temps de crise tous les moyens pour faire des économies sont bons à prendre.

Arrêt total du tabac au profit de la cigarette électronique ?

L’étude menée par l’OFDT auprès de 2000 personnes âgés entre 15 et 75 ans montre que seulement 1% des utilisateurs ont complètement cessé leur consommation de tabac. La grande majorité alterne tabac et cigarettes électroniques.il faudra donc encore quelques années de recule pour connaître l’impact positif de l’utilisation de la e-cigarette comme moyen de sevrage tabagique.

Comme le dit très bien la Haute autorité de la santé :

La e-cigarette n’est pas recommandée à ce jour comme outil d’aide à l’arrêt du tabac, car son efficacité et son innocuité n’ont pas été suffisamment évaluées

puis de rajouter :

Son utilisation ne doit pas être pour autant découragée.

Pour confirmer cette tendance du recule de la consommation de tabac en France, il faudra attendre la prochaine étude de l’Inpes qui a enquêté auprès de 15000 personnes, publiée cette fin d’année.

Sources : Les Echos – article du 26/02/14

  • fogger v2

    En effet, ces chiffres sont encourageants pour les fumeurs qui tentent d’
    arreter de fumer Bon courage à tous !

  • les chiffres continuent à croître pour affirmer le succès de l’e-cigarette…C’est surement très encourageant pour les gens qui pensent opter à cette alternative pour arrêter définitivement de fumer.

  • Nicolas

    On voit que la consommation de tabac a nettement diminué en France par rapport à l’année 2012. Ceci est certes occasionné par la hausse du prix du tabac mais aussi et surtout par la monté spectaculaire de la cigarette électronique. C’est dire que la cigarette électronique reste un moyen pour la lutte contre le tabagisme pour beaucoup de fumeurs.excellent article.

  • Voilà presque un an que je ne fume plus, c’est à dire dés l’instant que j’ai vapoté, et ceci, je le précise sans le moindre effort. Le plus compliqué est le choix du liquide. J’ai essayé une bonne quarantaine de goûts et ce n’est sans doute pas finit. Mais cette variété de goûts fait également partie des joies de la vapote.